“LES ÉPLUCHURES”, LE LIVRE !

J’ai mis beaucoup de cœur à “l’ouvrage”, en travaillant sur ce projet pendant de nombreux mois. Et le voici enfin abouti et disponible en librairie. J’ai reçu un premier exemplaire avant de partir le présenter lors de l’évènement presse organisé à Paris, dans le merveilleux restaurant anti-gaspi Simone LemonJe vais vous dévoiler ici un peu du contenu de mon tout premier livre, officiellement paru le 2 juin aux Éditions Eyrolles et titré Les épluchures, tout ce que vous pouvez en faireJe souhaite vivement que vous preniez autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à l’écrire !

1 – De quoi s’agit-il ?

D’un livre entièrement dédié aux épluchures ! Ça vous l’aviez deviné ! En effet, j’avais à cœur de proposer un abécédaire qui puisse faciliter le recyclage de nos bio-déchets, chaque fois que nous nous retrouvons en tête à tête avec un tas d’épluchures ! Des écorces aux trognons, en passant par les pelures, les cosses, les fanes, les reliquats sont effectivement gorgés de ressources et de bienfaits ! Qui plus est,  croyez-le ou non, ces “rebuts” non contents de pouvoir être consommés, peuvent nous être d’une grande utilité à la salle de bain, au jardin et même sous forme de soins !

livre-les-epluchures-lacabane-antigaspi.com_1

La logique des systèmes de production agricole intensifs qui a entraîné le recours à outrance aux pesticides, herbicides et autres insecticides que nous connaissons a généré la plus grande des méfiances (ô combien justifiée !) à l’égard des peaux des légumes et fruits dits “conventionnels” que nous consommons quotidiennement, mais souvenez-vous, vos grands-parents ne faisaient-ils pas cuire les pommes de terre, qu’ils avaient eux même cultivés et récoltés, en robe des champs ? Ne vous concoctaient-ils pas, à l’heure du goûter, de savoureuses pommes au four (non pelées) ? Ne parfumaient-ils pas le délectable poulet du dimanche avec de l’ail en chemise ? Si, bien sûr ! Et ces plats vous ont très certainement laissé comme à moi, le souvenir indélébile du bon goût d’antan !

livre-les-epluchures-lacabane-antigaspi.com_7

Alors voilà, à l’heure de la révolution biologique et de l’auto-production, il me paraît incontournable de remettre en lumière les astuces ali(élé)mentaires de nos grands-mères et grands-pères (qui s’appliquaient à ne surtout rien jeter !), astuces malheureusement tombées dans l’oubli, en seulement quelques années !

J’ai ainsi consciencieusement glané auprès de ceux qui ont encore la mémoire, nos précieux anciens, puis consigné par ordre alphabétique les secondes vies possibles des aliments que nous consommons régulièrement. Enfin, j’ai ponctué l’ouvrage de portraits de quelques joyeux recycleurs (Soizig qui élabore du cuir de fruit, Aurélia qui teint les étoffes de sa marque Whole avec des peaux d’avocat, Marielle qui lance sa marque de maroquinerie en peaux de poissons…) qui ont poussé leur ingéniosité jusqu’à imaginer leur activité professionnelle autour de la transformation d’un rebut en ressource !

Vous découvrirez, ainsi, au fil des pages, que les pelures d’oignons peuvent devenir une farine d’appoint ou un colorant capillaire, les peaux de bananes un cirage, les coquilles d’huitres un puissant détartrant, les peaux d’avocat un colorant naturel pour textiles, les coquilles d’œufs un fertilisant potager…

livre-les-epluchures-lacabane-antigaspi.com_5.jpg

Cette poignée d’exemples anecdotiques révèle quelques-unes des multiples possibilités de recyclage de nos fameux bio-déchets !

2 – À qui s’adresse le livre ?

Vous consommez des légumes et fruits bio (que vous achetez auprès de producteurs locaux, via une Amap, un panier ou en magasins bio ou, mieux encore que vous produisez vous-même) ? Vous avez envie d’exploiter toutes les richesses et les bienfaits des beaux produits dont vous disposez et d’économiser ? Vous souhaitez réduire votre production de déchets ? Vous allez aimer le livre ! Disons, pour résumer, que celui-ci s’adresse aussi bien aux économes qu’aux (néo)écolos !

3 – Où se le procurer ?

La question m’est très souvent posée, de fait, je préfère anticiper ! Vous pouvez évidemment vous procurer le livre en librairie (si votre librairie de quartier ne l’a pas en rayon, n’hésitez pas à le lui commander !), à la Fnac, sur le site Internet de l’éditeur Eyrolles, chez Cultura, sur Amazon (en dernier recours, entendons-nous bien !). 

 

4 – Son prix ? 

19,90€.

livre-les-epluchures-lacabane-antigaspi.com_10

Et puis, si l’objet vous plaît, n’hésitez pas à en parler autour de vous, le bouche à oreille, il n’y a que cela de vrai !

Je remercie, encore une fois, tout particulièrement Anne, mon éditrice, pour avoir cru en mon projet et lui avoir permis de sortir de terre, mon créatif bien aimé, ma plus belle moitié, Olivier, qui non content de m’encourager, s’est chargé de la direction artistique de l’ouvrage, Margaux (www.studiohuit.fr) pour avoir photographié amoureusement écorces, fanes, pépins et Martine Camillieri et Sonia Ezgulian, mes maîtresses à penser qui préfacent le livre.

livre-les-epluchures-lacabane-antigaspi.com_2

Photographies : OLIVIER COCHARD

17 réflexions sur ““LES ÉPLUCHURES”, LE LIVRE !

  1. Agnès dit :

    Bonjour!
    Je l’ai acheté hier en librairie et …. dévoré ( avec les épluchures!!).
    C’est une vraie mine ton livre!
    Je l’ai découvert il y a 2 jours, ainsi que ton blog, via Natasha du formidable blog « ÉchosVerts ».
    Et même si je n’épluche pas , mes fruits et légumes étant bio, ton livre va me servir au quotidien!
    D’ailleurs hier soir je me suis servie d’une peau de banane et ma peau était ravie 😀!
    ( juste page 47 en bas de page tu cites 2 x les pépins de citron mais bon c’est pour montrer que j’ai bien lu 😉).
    En plus c’est sympa de faire découvrir d’autres acteurs-trices de la récup et de l’écologie.
    Bel ouvrage qui plus est passionnant.

    • La Cabane anti-gaspi dit :

      Bonjour Agnès,
      Un très grand merci pour ce message on ne peut plus enthousiaste ! Ton retour me touche, vraiment et je suis ravie de voir que les regards sur les épluchures évoluent… C’est vrai après tout pourquoi dénigrer une partie de l’ingrédient tout à fait consommable ou ré-utilisable ?! Et oui, pour rebondir sur les « pépins », je suis actuellement en pleine relecture afin d’identifier les quelques petites coquilles restantes malgré les innombrables relectures avant départ chez l’imprimeur ! 😉 En espérant qu’il y ait un deuxième tirage !

  2. Les Petits Pas de Juls dit :

    Suivant depuis 1 an déjà les préceptes zéro déchet de Béa Johnson et Lauren Singer (Trash is for Tossers), adepte passionnée et aujourd’hui vagabonde au festival zéro déchet à Paris, cela fait plusieurs fois que je me pose la question des épluchures, vu qu’il ne me reste plus que mon bio-seau à vider régulièrement. Si celui-ci peut également être réduit grâce à votre livre, ce sera merveilleux, et les bonnes astuces bienvenues!
    Il est donc désormais dans mon sac!
    Bon anti-gaspi!
    Jul’

    https://lespetitspasdejuls.wordpress.com/tips-on-getting-greener/

    • La Cabane anti-gaspi dit :

      Bonjour Julie, nous avons du nous croiser au Festival Zéro Waste, peut-être même avez vous assisté à l’un de mes ateliers dédiés aux épluchures ?! Et oui, en effet, je me suis aperçue qu’après avoir supprimé les emballages, opté pour le vrac et les produits de producteurs…, boycoté le plastique… Il n’est pas toujours évident de réduire sa production de bio déchets et encore moins de « gérer » leur recyclage notamment en ville (tout le monde ne peut pas avoir des vers ou des poules !). J’espère donc que l’ouvrage vous apportera des solutions nouvelles pour leur donner une seconde vie en cuisine, au salon, au jardin et à la salle de bain ! Bravo en tout cas de vous êtes engagée dans cette démarche du zéro déchets !

    • La Cabane anti-gaspi dit :

      Effectivement, j’ai pu me rendre compte lors de festival Zéro Waste que cette initiative de recyclage des bio-déchets est complémentaires aux actions de vrac, recup, compost… Et puis, quand on consomme local, de saison et en vrac, on se retrouve bien souvent avec un joli panel d’épluchures de fruits et de légumes ! Je suis donc ravie d’apporter ma petite pierre à l’édifice de votre démarche zéro-déchets ! 😉 Très belle continuation et n’hésitez pas à me faire part de vos expériences !

  3. Un trésor dans mon placard dit :

    J’ai acheté le e-book et je dois dire que j’en suis plus que ravie. Je découvre plein de choses et surtout je vais pouvoir réduire mes déchets, je n’ai malheureusement pas de composteur donc ton livre était parfait pour moi. Merci!

    • La Cabane anti-gaspi dit :

      Bonjour et merci ! Je suis vraiment heureuse que le contenu du livre t’apporte… J’ai, en effet, pu me rendre compte lors du Festival Zéro Waste que recycler ses épluchures peut permettre à certain(e)s d’écarter l’option compost (pas toujours évident en appartement) ou être une alternative complémentaire. Merci pour ton retour qui fait chaud au cœur. Marie

  4. Adamangrovia dit :

    Bravo et merci pour votre livre alléchant ! J’ai épluché hier mes pommes de terre, ce que je ne fais sinon jamais, rien que pour le plaisir d’en faire des chips… Délicieux, je recommencerai au plus vite 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s