EMBALLER CHIC ET ZÉRO-DÉCHET !

C’est toujours la même histoire, la production de déchets augmente de 20 % à chaque Noël. Parmi eux, le papier cadeau brille pour son utilisation éphémère et se poste en première ligne des trucs inutiles à éviter. Voici trois idées testées et approuvées pour emballer zéro déchet.

Les fêtes, c’est magique… sauf pour notre poubelle ! On se retrouve en famille, on se met sur notre 31, on passe des heures à table, on s’échange des cadeaux et… on produit un max de déchets. Et si on s’épargnait du stress en faisant preuve de créativité, avec des éléments à recycler ou à composter ?

Laissez parler les p’tits papiers… Faut pas s’leurrer, papier doré, c’est pas brillant, papier d’argent… sans oublier le fameux bolduc noué autour du paquet.

Le furoshiki, l’emballage haute couture (sans couture)

EMBALLAGES KDO_2-antigaspi-blog

Le furoshiki, vous vous souvenez ? Mais si, allez, on vous en avait parlé pour l’heure du déjeuner, ici. Il s’agit d’un art d’emballer à la japonaise, à la fois écolo et raffiné.

Première bonne nouvelle : toutes les chutes de tissu en coton ou en lin peuvent y passer (de la serviette de table – sans tache – au morceau de drap chiné, en passant par le torchon brodé). Deuxième bonne nouvelle : tout le monde peut y arriver ! Si certains pliages demandent un peu de dextérité, on peut très bien se contenter d’un emballage zéro difficulté pour faire un petit effet.

Mode d’emploi ultra-facile

Commencez par choisir un morceau de tissu récup’ en fonction de l’objet que vous offrez (18/18 cm pour un livre ou une boîte de chocolats, 27/27 cm pour une bouteille de vin, 45/45 cm pour un objet plus conséquent). Repassez-le soigneusement.

Disposez ledit présent en travers du carré.

Repliez deux des côtés opposés en les superposant.

EMBALLAGES KDO_1-antigaspi-blog

Faites un joli double-nœud avec les deux coins restants, n’hésitez pas à leur donner une jolie forme de pétale.

Agrémentez votre paquet finalisé de petits riens, d’une branche de pin, d’une tige d’eucalyptus séché, d’un bâton de cannelle ou même de romarin…. afin de lui donner encore plus de cachet.

Vieilles feuilles, le papier qui transporte…

EMBALLAGES KDO_5-antigaspi-blog

En noir et blanc ou en couleurs, le papier journal ou la couverture de magazine peuvent être de fabuleux emballages d’appoint. Très économiques, ils peuvent aussi permettre de glisser entre les lignes quelques mots doux ou images subliminaux.

Dans le même genre, la bonne vieille carte routière peut également faire l’affaire ! Faites les fonds de tiroir, fouillez la boîte à gants pour dénicher de quoi emballer vos présents. Avouons-le, entre la carte qui n’a servi qu’une fois et qu’on ne réutilisera jamais, celle sur laquelle la moitié du réseau routier n’est plus d’actualité et les appli, GPS et compagnie, l’occasion de se désencombrer est trop belle !

Pas besoin de vous faire un dessin, on s’y prend avec la carte routière comme avec le papier cadeau classique, à moins qu’il ne faille la rafistoler un chouya avant de se lancer. Ajoutez une ficelle brute, un peu de verdure… emballé, c’est pesé ! Notez que l’idée de recyclage de la carte fonctionne également très bien pour un bouquet.

EMBALLAGES KDO_4-antigaspi-blog

Petite astuce de dernière minute : en lieu et place des étiquettes, créez un tampon avec une pomme de terre (germée !) pour indiquer le prénom du destinataire. Pour ce faire, coupez-là en deux, incisez le motif de votre choix et mettez un peu de peinture ou d’encre dessus afin d’imprimer sur le papier.

Le sac à vrac, l’emballage pédagogique

EMBALLAGES KDO_3-antigaspi-blog

Ah les sacs à vrac. Les adeptes du zéro déchet en ont toujours dans leur sac à main ou leur panier. Figurez-vous qu’ils ont plus d’un tour dans leur sac et peuvent facilement se la jouer désinvoltes à l’heure des festivités ! Les apprentis couturiers pourront les façonner maison, les autres pourront piocher dans leur collection personnelle. L’avantage avec cet emballage pourvu d’une cordelette, c’est qu’il invitera les néophytes du zéro déchet à faire un premier pas ! Une ou deux pinces à linge, une petite poignée de physalis (les fameux amour en cage) ou de rondelles d’oranges séchées, et le tour est joué.

EMBALLAGES KDO_7-antigaspi-blog

Clap de fin

Vos cadeaux sont emballés écolo, bravo. Poursuivez votre Noël zéro déchet en prévoyant des bacs pour trier facilement les éventuels déchets de table, pensez à composter vos déchets organiques et prévoyez de jolis doggy-bagpour partager les restes de votre festin avec vos invités. Ils seront ravis de ne pas avoir à se soucier du dîner.

CRÉDIT PHOTOS : OLIVIER COCHARD

ARTICLE ÉCRIT POUR LA RUCHE QUI DIT OUI, À RETROUVER ICI :

OUI MAG !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s