PIPI AU PO-POTAGER…

L’urine serait-elle la meilleure amie du potager ? L’engrais à portée de toutes les bourses ? Enquête au pays du pipi jardinier.

Saviez-vous que les Égyptiens utilisaient l’urine comme encre invisible, que les Romains s’offraient des bains de bouche à l’urine pour avoir les dents blanches (à ce propos, l’expression romaine l’argent n’a pas d’odeur évoque l’argent gagné en récoltant l’urine utilisé en tannerie). En Grande-Bretagne de plus en plus de femmes s’en servent comme d’un miraculeux produit de beauté, tandis qu’en Chine, on pratique l’urinothérapie (pratique qui consiste à boire son urine)… Mmm l’urée, amie du petit-déjeuner ! Trêve de galéjades, parlons peu, parlons bien et posons-nous la question majeure du jour : l‘urine serait de l’or liquide au jardin ?

Le pipi possède les trois plus importants nutriments dont la plante a besoin : l’azote, le phosphore et le potassium.

PIPI-antigaspi-blog_1

Engrais liquide

Disons-le tout net : notre production est assez exceptionnelle, en moyenne 1,5 litre à 2,5 litres par jour, environ 38 à 73 m3 au cours de notre vie, soit l’équivalent d’un gros camion citerne. Mais ce n’est pas tout, l’urine qui disparaît sitôt la chasse d’eau tirée possèderaient des super pouvoirs ! Renaud de Looze, ingénieur et pépiniériste d’origine belge en a fait son sujet de prédilection. Aussi, avons-nous tenu à rencontrer le Manneken-Pis en personne.

Le pipi possède les trois plus importants nutriments dont la plante a besoin : l’azote, le phosphore et le potassium. L’utilisation de l’urine comme engrais permet donc d’économiser de l’argent, des combustibles fossiles très largement utilisés dans la production d’engrais chimiques et de traitement de l’eau (pas besoin de tirer la chasse d’eau potable !

En résumé, à côté de l’urine, de ses oligo-éléments et ses 1000 molécules organiques différentes, le purin d’ortie, c’est du pipi de chat !

PIPI-antigaspi-blog_7

Depuis près de 20 ans, Monsieur de Looze, multiplie les expériences depuis ses serres de St-Nazaire les Eymes (Isère). Je travaillais depuis quelques années sur les déchets organiques recyclables au jardin. En 2013, je suis tombé sur un article parlant d’une expérience sur le recyclage de l’urine à Amsterdam. J’ai creusé le sujet et je suis entré en contact avec l’Institut Eawag, à Zürich, qui travaille sur le traitement des eaux usées au sein de l’immeuble, pour que les urines ne polluent pas les nappes. J’ai ensuite mené des expériences avec plusieurs partenaires. J’ai notamment travaillé avec des stagiaires de l’IUT de Grenoble, en chimie, pour le volet scientifique.

Fort de ses innombrables essais, l’homme affirme que l’urine est le meilleur engrais naturel liquide. Seulement comme tout engrais, la chose nécessite de respecter certaines étapes et un certain dosage.

PIPI-antigaspi-blog_5

Pipi, mode d’emploi

Si l’urine possède nombre d’atouts, sa teneur en potassium est trop faible pour en faire un engrais équilibré universel. Aussi, il est bon de compléter la pipitance des plantes par du compost ou du jus de compost obtenu par les lombricomposteurs. Il est possible également d’ajouter des cendres de bois riches en potasse.

Ne pensez pas pour autant, qu’il suffit d’uriner directement dans le compost car cela reviendrait pisser dans des violons. En effet, en se formant, le compost annule l’apport nutritionnel du pipi, à moins qu’il ne soit déjà mûr. Si tel est le cas, voici la recette de Renaud pour embellir vos jardinières : mélangez 1 litre d’urine avec 20 litres de compost à point de déchets verts.

PIPI-antigaspi-blog_2

Les expériences démontrent que le compost, que j’appelle l’or noir est capable d’éliminer les résidus médicamenteux que peuvent contenir nos urines. C’est donc une fabuleuse solution écologique pour traiter ce déchet organique. Autrement dit, plus on est malade et plus il faut pisser aux jardin, car qui dit résidus médicamenteux au petit coin, dit pollution des rivières et intoxication des poissons.

Mise en garde : Ne pissez pas directement sur les salades et autres pieds de tomates trop fragiles. Réservez ce genre de soulagement urgent aux arbres et aux fruitiers afin de décourager l’installation des maladies fongiques. En effet, l’urine à 37 degrés est une douche brûlante pour les petites racines de nos jeunes légumes.

PIPI-antigaspi-blog_3

Cabinets de curiosité

Pour que votre urine soit le meilleur des engrais, faites vos réserves et déversez l’urine récoltée pendant tout l’hiver dans votre potager au printemps, seulement après avoir correctement amendé le sol en matière organique compost, fumier, paille… Incroyable mais vrai, l’urine ne connait pas de DLUO, cette fameuse date limite d’utilisation optimale de nos produits de consommation courante. Cela étant, gardez bien à l’esprit qu’avec le temps, l’odeur s’intensifie.

PIPI-antigaspi-blog_8

L’or jaune peut aussi servir à entretenir régulièrement votre lopin de terre. Dans ce cas,  prévoyez un volume d’urine pour 20 volumes d’eau. Versez alors le mélange aux pieds de vos plantations en prenant soin d’éviter les feuilles, une fois tous les 15 jours pas plus (à raison de 50 cl/m2).

Dernières consignes : arrêtez d’utiliser votre pipi trois semaines avant de consommer les légumes. Et enfin, gardez pour vous vos urines en cas d’infection urinaire.

PIPI-antigaspi-blog_4

Messieurs, qui adorez pisser sous les étoiles, continuez à marquer votre territoire, mais en le faisant pousser cette fois. Quant à vous mesdames, peut-être est-ce l’occasion rêvée de tester le pisse-debout, le fameux urinoir pour femmes ?

 

Article réalisé pour Oui Mag ! Le magazine de La ruche qui dit oui, à retrouver ici :

OUI Mag !

A lire : Urine, de l’or liquide au jardin de Renaud de Looze, Editions Terran

©Olivier Cochard

Une réflexion sur “PIPI AU PO-POTAGER…

  1. Agnès dit :

    Et mon mari qui pisse tous les soirs dans notre compost!
    Je lui fais suivre ce super article !
    En revanche, j’ai testé la méthode urine-beauté ( beaucoup vont hurler 😂!!), mais cela m’a rendu la peau extrêmement sèche ! ( obligée : praticienne en santé naturelle, je teste tout ce que je peux avant de partager avec mes patients!). En revanche je n’ai jamais goûté…. un jour ( de fièvre) peut-être…?!
    Je vais me contenter de l’appliquer pour le jardin!
    Merci Marie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s