remedes-grands-meres-antigaspi-blog1

ALLO MAMIE BOBO !

C’est l’hiver, on tousse, on renifle, on tremble… Et si on re-découvrait les remèdes culinaires de Mamie pour enfin sortir du lit ?

remedes-grands-meres-antigaspi-blog3

Sirop aux petits oignons

Pour cesser de cracher ses poumons, rien de tel que le sirop d’oignons !

Émincez deux ou trois oignons. Disposez les lamelles fraîchement taillées dans un récipient haut avant de les saupoudrer de sucre ou de miel. Laissez reposer deux heures au réfrigérateur (pensez à recouvrir le récipient, au risque d’embaumer tout ce que contient votre frigo !). Le sucre va produire un sirop d’oignon d’une efficacité redoutable ! Versez enfin le jus filtré dans une petite bouteille. Consommez régulièrement pour vous requinquer tout à fait. Quant à l’émincé d’oignons, pourquoi ne pas le recycler en une succulente tarte tatin ou en soupe ?

remedes-grands-meres-antigaspi-blog8

Notez qu’en Roumanie, on garnit les oreillers de pelures d’oignons et de gousses d’ail pour éloigner les maux de l’hiver (après les vampires, bien entendu !). Vous savez ce qu’il vous reste à faire de vos reliquats ? Comptez tout de même quelques années pour confectionner polochon, oreillers et édredon… quoiqu’en demandant un p’tit coup de main à l’entourage ?

remedes-grands-meres-antigaspi-blog

On prend le bouillon ?

Nous n’irons pas par quatre chemins, exit les bouillons cubes enveloppés dans le papier brillant, le bouillon de poule de mère-grand demeure la panacée pour se soigner (il aurait, en effet, une incidence sur les globules blancs qui combattent l’infection !)

Disposez votre carcasse de poule ou de poulet dans une cocotte. Immergez-là dans deux litres d’eau additionnés de 2 carottes, d’un poireau, de 2 navets, d’un oignon piqué de 2 clous de girofle, d’une gousse d’ail pilonnée et d’une botte de persil plat. Laissez mijoter pendant au moins deux heures, à petits bouillons. Filtrez et réservez légumes et volaille.

remedes-grands-meres-antigaspi-blog9

Laissez refroidir le jus obtenu toute une nuit au réfrigérateur. Ôtez, au petit matin, la couche de gras en surface. Pour bénéficier de toutes les vertus, réchauffez et buvez avant le repas du soir.

remedes-grands-meres-antigaspi-blog7

Le sandwich qui monte au nez

Pour celles et ceux qui seraient coincés au bureau, nous avons également l’arme secrète : le sandwich « qui monte au nez », chochottes s’abstenir !

Prenez deux tranches de pain, tartinez abondamment de moutarde forte, écrasez deux gousses d’ail, coupez un oignon en lamelles, émincez quelques radis roses ou du radis noir, bien piquants. Insérez tous ces ingrédients entre vos tranches de pain et préparez les mouchoirs. Ce casse-croûte, non content de vous faire suer, va dégager vos voies respiratoires… Vous risquez également de pleurer à chaudes larmes, votre grippe n’a qu’à bien se tenir.

La tartine de roquefort ou de bleu d’Auvergne peut également être une option de bon aloi, étant donné la teneur en pénicilline (moisissure de couleur bleue) du fameux fromage persillé. Dans un cas comme dans l’autre, évitez de trop communiquer avec vos collègues ou les membres de votre famille après traitement.

remedes-grands-meres-antigaspi-blog6

Dormir comme un bébé

Vous êtes plutôt smoothie à l’herbe coupée ou rhum arrangé pour vous remettre sur pieds ?

Pour les « sans alcool, la fête est plus folle » 

Faites bouillir 250 ml d’eau dans une casserole. Versez un peu de cette eau frémissante dans votre mug avant d’y plonger 2 clous de girofle et un bâton de cannelle. Laissez infuser la chose pendant une dizaine de minutes, ajoutez-y le jus d’un demi citron, additionné d’une cuillère à soupe de miel. Filtrez les épices et buvez cul sec ! Renouvelez l’opération une fois par jour jusqu’à guérison !

Pour les « j’dis pas non »

Cet autre remède légèrement alcoolisé, aux notes plus exotiques, vous fera à n’en pas douter son petit effet (à condition toutefois ne pas l’associer avec des médicaments).

Préparez une tasse de thé bien chaud (au choix). Ajoutez une lampée de miel, un bouchon de rhum ambré. Faites flotter un quartier de citron dans le liquide, 2 clous de girofle, un petit morceau de gingembre frais et touillez avec un bâton de cannelle. Buvez, avec modération cette fois, dès les premiers frissons !

remedes-grands-meres-antigaspi-blog4

Pour les « jet-setteurs de la première heure » 

Quand vous n’êtes pas malade, vous faites partie de la catégorie de celles et ceux qui poussent les tables et dansent toute la nuit ? Dans ce cas précis, optez pour le breuvage adaptée à la fièvre du mercredi soir, élaboré à partir de champagne chauffé, baptisé « certains l’aiment chaud » ! Soit dit en passant, et cela ne vous aura sans doute pas échappé, les grippes sont elles aussi millésimées.

Sacrifiez à votre préparation (allons, il faut ce qu’il faut !) une demi bouteille de champagne sec (les plus économes auront choisi une bouteille de 37,5 cl). Faites chauffer les bulles vivement et brièvement dans une petite casserole. Au premier gros bouillon, coupez le feu sans autre forme de procès. L’alcool et les composants chimiques du champagne mélangés au sucre permettent, en effet, d’optimiser la transpiration et de neutraliser les toxines. Pas question toutefois de siffler les coupettes les unes après les autres sous prétexte que vous êtes grippé. Une flûte suffit ! Notez que le liquide doit être bu légèrement refroidi et à l’heure du coucher, s’il vous plaît.

remedes-grands-meres-antigaspi-blog5

Alors, à quand le bouillon de poule de mère-grand, le sandwich qui monte au nez, le grog de derrière les fagots et le champagne certains l’aiment chaud sur ordonnance ?

_______

Ces remèdes de Mamie* ne sauraient, bien entendu, remplacer une consultation médicale, notamment pour les personnes les plus fragiles.

Cet article a été écrit pour Oui mag ! Retrouvez-le ici :
https://magazine.laruchequiditoui.fr/

©OLIVIER COCHARD

Etiquettes à télécharger

Une réflexion sur “ALLO MAMIE BOBO !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s